eco-camping

7 conseils pour faire du camping éco-responsable en camping-car

Conseils et astuces sur la meilleure façon de faire du camping éco-responsable, pendant un voyage en camping-car.

Aujourd’hui plus que jamais, la préservation de l’environnement doit être pensée à tous les niveaux et à toutes les étapes de notre vie quotidienne. Louer un camping-car et partir en roadtrip peut être une façon de passer des vacances éco-responsables. Voici quelques astuces pour faire de du camping éco-responsable pendant votre séjour en van. 

1. Triez vos déchets dans le camping-car

Lorsque vous faites de l’éco-camping, apportez des sacs poubelles transparents afin de séparer les déchets et les produits recyclables – cela permet un tri facile dans les installations de recyclage des terrains de camping. 

Vous pouvez utiliser les anciens emballages, comme les récipients en verre, pour conserver les épices ou les restes de nourriture. Alternativement, apportez des récipients réutilisables pour conserver les restes afin de vous assurer qu’aucun aliment n’est gaspillé.

Si vous devez utiliser du plastique, assurez-vous de le recycler. 

Videz les poubelles aussi souvent que possible dans les conteneurs prévus à cet effet. Cela permet d’éviter les mauvaises odeurs et l’accumulation de déchets à bord qui peuvent attirer les insectes. Pour un camping écologique, séparez les déchets ménagers en fonction du verre, des boîtes de conserve, du plastique et des déchets humides lors d’un voyage. Renseignez-vous auprès de la commune ou de la municipalité sur les points de collecte. Les déchets ménagers ne doivent pas être jetés dans les corbeilles à papier qui se trouvent sur les parkings. 

Faites le tour de votre emplacement de camping avant de reprendre la route, pour vous assurez de ne laisser aucun déchets derrière vous. 

2. Préparez les repas de façon éco-responsable

Commencez par privilégier les produits les moins emballés lorsque vous faites vos courses. Aussi, évitez les repas pré-conçus, cuisinez des aliments naturels dans le camping-car – ils auront probablement meilleur goût, et sont meilleurs pour la santé et l’environnement. 

Emportez une bouteille rechargeable, afin d’éviter d’acheter des bouteilles d’eau en plastique qui, à terme, se transforment en déchets, et ce qui vous permet d’économiser de l’argent tout en préservant l’environnement.  Remplissez votre bouteille rechargeable avec l’eau du robinet de votre camping-car ou à chaque arrêt pendant votre voyage. Pour trouver les stations d’eau potable, utilisez l’application Refill, qui vous indique les stations avec des recharges d’eau gratuites et les fontaines à eau. 

3. Consommez local et de saison ! 

Pour faire de du camping éco-responsable et pour un mode de vie respectueux de l’environnement en général, privilégiez les produits des agriculteurs locaux ou les marchés autour de vous, au détriment des supermarchés. Ainsi, vous obtenez vos aliments directement à la source avec la garantie qu’ils sont de saison. Les marchés sont, d’ailleurs, un arrêt idéal pour une pause déjeuner et c’est une excellente occasion de goûter aux spécialités locales. 

eco-camping de saison

4. On touche avec les yeux !

Évitez de conduire dans des endroits fragiles et protégés, comme on peut en trouver dans les régions désertiques par exemple. Certaines zones sont des réserves naturelles et la faune et la flore présentes ne doivent pas être dérangées. Pour respecter la nature et les animaux: 

  • Ne cueillez pas la végétation dans les campings,
  • Ne nourrissez pas les animaux,
  • Ne prenez pas les animaux en photo avec un flash,
  • Videz les réservoirs d’eaux usées dans les stations d’élimination prévues à cet effet,
  • Cherchez toujours à garer votre véhicule sur un emplacement réservé aux camping-cars.

5. Fabriquez un spray anti-moustiques naturel

Si vous faites de l’éco-camping dans la nature, la présence d’insectes est une évidence, vous emportez surement avec vous du spray anti-moustique, Cependant, la majorité de ces spays sont chimiques et ont un effet négatif, non seulement sur les plantes, mais également sur votre corps lorsque vous inhalez le produit (ce qui peut arriver très facilement pendant la pose).

Vous trouverez ici une recette de camping écologique pour fabriquer vous-même un spray anti-moustiques naturel (et qui sent meilleur aussi) :

IngrédientsIndication
– 1 spray en bouteille (120ml)

– 60ml de noisette 

– 60ml d’eau distillée

– 20-50 gouttes de votre huile essentielle préférée
1. Dans un flacon pulvérisateur de 120ml, ajoutez : 60ml d’hamamélis (la quantité n’a pas besoin d’être exacte. Il suffit de remplir le flacon à un peu moins de la moitié, à l’oeil nu). 
2. Ajoutez 60ml d’eau distillée (Remplissez le reste de la bouteille jusqu’à ce qu’elle soit pratiquement pleine, mais laissez de la place pour ajouter les huiles essentielles et le vaporisateur). 
3. Enfin, ajoutez l’huile essentielle (20-25 gouttes pour les enfants de 3 ans et + ou 40-50 gouttes pour les adultes et les enfants de 10 ans et +). 
Huiles essentielles traditionnellement recommandées pour leurs propriétés insecticides: Citronnelle, romarin, géranium, menthe verte, thym et clou de girofle.
Étapes de fabrication d’un insecticide naturel

6. Réduisez la quantité des produits d’hygiène 

Les produits d’hygiène ont un important impact dans la protection de l’environnement. En effet, les ingrédients synthétiques contenus dans les produits de soins personnels sont mauvais pour la santé et finissent par se retrouver dans l’environnement, même si vous ne les y déversez pas directement. 

Pour un mode de vie plus éco-responsable, développez une routine de soins personnels minimaliste. 

Aujourd’hui de nombreux produits hygiéniques sont bio et éco-responsables. Ainsi, débarrassez-vous de la panoplie de produits d’hygiène qui peuplent votre salle de bain et évitez les emballages en plastique. Privilégiez plutôt les produits sans emballage, ou les emballages en verre ou en bambou, par exemple

Si vous faites de l’éco-camping, même si vous utilisez un savon bio, ne vous lavez pas dans les lacs, les rivières et autres cours d’eau naturels. Ces écosystèmes sont extrêmement fragiles, et même les savons biodégradables en forte concentration peuvent nuire aux êtres vivants qui les habitent.

7. Ralentissez et profitez de la route

L’éco-camping est également synonyme de ralentir. La conduite rapide consomme beaucoup de carburant. Ainsi, ne chronométrez pas votre voyage et profitez-en, prenez le temps de bien apprécier les endroits par lesquels vous passez. 

Détendez-vous et profitez de l’instant !

À propos de l'auteur

Marie Ducharne

Partager
Rejeter